LACROIX City

Smart mobility

Si les 5 dernières années ont vu fleurir de nouvelles innovations, c’est certainement cette année 2020 qui a représenté un changement sans précédent dans notre perception de la mobilité. En effet, pas moins de 4 milliards de personnes ont été soumises à différentes restrictions de mouvement dans le monde, impactant dès lors la mobilité au sein des territoires. Au-delà de transformer l’offre en elle-même, ces derniers mois ont profondément modifié les comportements et les mentalités. L’avions nous-anticipé ? Certainement pas.

En revanche, nous avons su nous réorganiser ces dernières années en repensant notre offre et à travers cela, en repensant la smart mobility. Cette dernière trouve sa place et son ancrage dans un territoire connecté, intelligent et durable : conscients de cela, nous avons su nous réinventer autour de nouvelles convictions. Celles-ci s’énoncent clairement : rendre la mobilité durable, rentable et résiliente. Cette réflexion, menée depuis plusieurs années chez LACROIX City, associée à ce changement complet de modèle que nous connaissons actuellement, nous invite, acteurs publics & privés, à penser différemment le futur de la mobilité et à l’inscrire dans une perspective pérenne.

S’il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions, les nombreuses questions posées représentent autant d’espaces d’innovation pour les équipes de LACROIX City. Un territoire intelligent ne se construit pas uniquement à partir des capteurs mais sur une vision, cohérente avec les besoins des citoyens : à ce titre, cette cohérence tant recherchée sur le terrain fait écho à celle que nous avons souhaité incarner à travers la réunification et la complémentarité de nos expertises (éclairage public, signalisation, trafic, V2X).

Toute crise est un catalyseur de changement : celle-ci impacte notre cœur de métier et accélère des transformations déjà en cours, pensées par nos équipes et mises en œuvre au quotidien avec nos clients. Continuons d’interroger notre rapport la mobilité en repensant nos schémas habituels afin de rendre le modèle que nous connaissons actuellement durable, aussi bien d’un point de vue technologique, environnemental et social.